Promesse non tenue

Promesse non tenue

LE VOLUME a fermé ses portes le 30 septembre 2017, malgré l’engagement publique de Monsieur le Maire de la Ville de Nice, Christian ESTROSI, de le reloger en centre ville, place Garibaldi, dans un local acquis à cette fin pour la somme de 1 Million 4 d’€. L’association LA SOURCE a engagé une procédure à l’encontre de la Ville de Nice pour promesse non tenue.

Notre association, LA SOURCE, a déposé un recours au Tribunal Administratif, le 31 décembre 2019, à l’encontre de la Mairie de Nice suite à son désengagement concernant le relogement du VOLUME dans les locaux accolés au cinéma MERCURY, place Garibaldi.
Monsieur le Maire, Christian ESTROSI, avait annoncé officiellement, le 11 mars 2014 en conférence de presse, en pleine campagne municipale, le relogement du VOLUME dans ces locaux.
À l’été 2019, par la voie du Service Culture, la Mairie de Nice s’est désengagée sans en assumer les conséquences…
Le préjudice culturel est manifeste pour les musicien(e)s, les associations et les Niçois(es). Mais il est surtout très important pour l’association LA SOURCE qui paye le prix fort de cette promesse non tenue : durant ces années, nous avons maintenus coûte que coûte les activités du VOLUME dans ses anciens locaux en centre-ville : procédures, investissements au développement, emploi… en espérant ce déménagement en vain.
C’est avec dépit que LA SOURCE se retrouve aujourd’hui dans un rôle de lanceur d’alerte, plutôt qu’à développer les pratiques des Musiques Actuelles dans la cité.
Pour information :
Contrairement à ce qui a pu être diffusé, la Ville de Nice ne nous a fait, depuis, aucune autre proposition (équivalente ou non) concernant le relogement du VOLUME.
Contrairement à ce qui a pu être également diffusé, le non-relogement place Garibaldi, n’est pas dû au règlement de copropriété ou à l’opposition des copropriétaires.
Rappelons qu’en 2013, Monsieur Éric CIOTTI, alors Président du Département des Alpes-Maritimes, nous avait proposé ces locaux. Le Département prévoyait de les acquérir afin d’y reloger LE VOLUME, espace Musiques Actuelles, et de créer avec le cinéma LE MERCURY, un pôle culturel place Garibaldi, en plein centre-ville.
Fin 2013, la Ville de Nice préemptait et achetait ces locaux, en confirmant le relogement du VOLUME et la sauvegarde du travail entrepris avec le Département des Alpes-Maritimes.
M. Christian ESTROSI n’a tout simplement pas fait le nécessaire pour réaliser ce projet. Notamment, s’accorder avec le Département des Alpes Maritimes pour réaliser une entrée par le cinéma MERCURY (propriété du Département), qui évitait tout problème avec le voisinage. Le Président du Département avait donné son accord de principe.