/

NEWS HEBDO


Nous sommes tous particulièrement heureux d'annoncer la naissance d'un partenariat entre le Volume et la MJC Picaud /La Tangente.


Ce partenariat, basé sur des valeurs communes d'accessibilité à la culture, de développement des pratiques et des projets artistiques dans le domaine des Musiques Actuelles, se déclinera sur les volets « Accompagnement » et « Diffusion » des deux structures. Le Volume et la MJC Picaud /La Tangente s'engagent également à assurer la communication et la promotion de ces activités communes auprès du public.

Cette coordination des énergies et des moyens, est un signe fort d'engagement, qui bénéficiera aux artistes, structures associatives et au public du département.

Surveillez la rubrique 'Actualités de nos partenaires'.


Visuel repetitions du volume


ÇA S'EST PASSÉ AU VOLUME

photos des concerts du week-end Photo de Sun Screamin Wolves par Miranda

- Mercredi : A la Jam Session, beaucoup de percussionnistes se sont disséminés un peu partout, au milieu des guitaristes, bassistes, batteurs, ou encore des violonistes. Le tout dans la joie et la bonne humeur.

- Jeudi : C'était la soirée que nous attendions toutes et tous : écouter des vieux tubes des 90s sans honte, danser des slows en se gavant de cupcakes, réussir à démarrer un scoubidou à 30 ans alors qu'on y arrivait pas à 12 ans (y a pas de petites victoires), parler de son enfance traumatisée par le port de cagoules qui grattent tricotées par la grand-mère, et faire des selfies à foison parce que bon, malgré tout, on est en 2014. Merci Emilie's Cookies et son équipe !

- Vendredi : Choc des générations ! En effet la soirée a commencé avec le groupe Alaska, composé de lycéens fougueux. Puis elle s'est terminée avec les Zemblas et leur 60s soul hyper sexy et leur public à culture musicale fortement étendue.

- Samedi : L'asso Caught By The Fuzz a invité les lyonnais de Sun Screaming Wolves pour un set varié avec l'alternance de chant masculin et féminin mais aussi avec un électron libre survolté sautant de guitare en percussions avec brio. Marie-Antoinette ont suivi avec un set absolument glam rock de l'univers. Petite surprise pour la fin : Roccomecanic ayant dû annuler leur set, les Grace Killers qui passaient par là (véridique) ont joyeusement pris leurs instruments et ont fait shaker le Volume pendant une demi-heure sauvage.


Vous souhaitez voir toutes les photos des concerts et des activités se déroulant au Volume en temps réel ? Suivez-nous donc sur Instagram !